m_coeur-a-coeurEn occident ce fût le psychanalyste Carl Gustave Jung qui l’utilisa pour ses patients mais surtout après l’avoir découvert par lui-même à l’intérieur d’un cheminement intérieur qu’il décrit admirablement bien dans son fameux livre rouge, édité dans les années deux mille. Avec sa théorie des archétypes universels, Carl Jung fait le lien avec l’inconscient collectif et l’ inconscient individuel qu’il décrit comme un puits de richesse immense, à la portée de tous, comme un réservoir universel. Ce qui explique souvent le fait que deux idées semblables naissent en même temps dés deux côtés de la planète. Nous sommes tous des êtres « interdépendants » et connectés les uns des autres. Il l’a nommé processus « d’individuation » pour mieux appréhender les autres et se sentir uni au monde, contrairement à l’individualisme et à la séparation. Le Mandala est cela.

Comme le dis Chogyam Trungpa, enseignant tibétain, le mandala est un chaos ordonné. Créer un mandala c’est donc organiser sa psychée et son monde intérieur, en équilibrant les émotions individuelles et environnementales, inspirés des symboles universels depuis la nuit des temps. On peut Créer ce point d’équilibre en nous -mêmes, allié à la joie de se découvrir des talents, aidé de trois autres grands symboles réunis : la géométrie sacré, les nombres, et les couleurs énergies. C’est de découvrir votre réserve insoupçonnée d’imaginaire , de territoires inconnus où les symboles se mettent en action.